stéréotypes corée
Différences Vivre en Corée

10 Clichés sur la Corée

14 juin 2020

Vous avez été nombreux à apprécier mon article sur les stéréotypes. J’ai donc décidé d’écrire une suite en vous partageant 10 autres clichés sur la Corée. Si vous avez des idées reçues en tête que je n’ai pas abordé, je vous invite à les poster en commentaires.

 

1- Les cosmétiques coréens sont dangereux

Il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion de visionner une vidéo de Brut qui soulignait une potentielle dangerosité des produits coréens. J’ai été très agacée et attristée de voir un contenu complètement erroné et trompeur. Si vous me suivez depuis quelques années, vous savez que je ne suis pas tendre sur l’analyse des compositions de nos marques  préférées de K-beauty. Il y a effectivement, dans certains produits, des perturbateurs endocriniens. Néanmoins, nous retrouvons ces mêmes ingrédients dans nos marques françaises. Il n’y a donc pas plus de dangerosité dans les produits coréens et que dans les cosmétiques occidentaux! C’est de la mauvaise foi d’affirmer que les cosmétiques coréens pourraient être nocifs alors que l’on fabrique et commercialise la même chose. J’irais même plus loin, nos lobbies français auraient-ils peur de la concurrence? Pour finir, les marques coréennes que j’utilise (notamment Aromatica) ont même une meilleure composition que les cosmétiques français de parapharmacie.

 

2- Les coréens sont très soucieux du respect des règles

Tout d’abord, la Corée a de nombreuses caméras de surveillance. En cas d’agression ou de vol, les coupables sont en général, facilement retrouvés donc cela en décourage certains.

On le sait, en Corée du Sud, il y a une forte notion de communauté. L’intérêt collectif est prioritaire sur l’intérêt personnel. Les règles établies par la société sont donc en principe respectées. Néanmoins, l’image est également très importante. Il semblerait donc que les coréens respectent les règles non seulement par esprit communautaire mais également pour ne pas perdre la face par rapport aux autres. Avoir une bonne image en Corée du Sud permet de s’assurer d’une place confortable dans la société. Les jeunes (qui généralement souhaitent obtenir un bon poste) sont donc plutôt soucieux des règles car ils ont tout à perdre en cas de faux pas. Par exemple, avoir été condamné par la justice (même pour un délit mineur) est une honte qui peut avoir de très lourdes répercussions sur sa vie (pas de travail, pas de mariage).  Ces personnes sont donc considérées comme des marginaux voire des parias par les coréens. Le respect des règles n’est donc pas instinctif mais plutôt appliqué par peur des sanctions.

En revanche, ce n’est pas le cas des personnes âgées. En effet, il s’avère que les trublions de la société coréenne sont généralement nos aînés. Je suppose qu’ils ont beaucoup moins de retenu face à la pression sociale car ils n’ont plus rien à perdre. Ce n’est par exemple, pas surprenant de voir une femme d’un certain âge jeter délibérément une feuille (A4!)  dans la rue sans honte, devant tout le monde.

 

3- Les coréens sont petits et minces

Les sud-coréens sont les plus grands d’Asie, en moyenne 2 à 3 cm de moins que les français. Ils sont donc loin d’être petits. L’obésité commence à arriver en Corée, 30% de la population coréenne est considérée comme étant en surpoids. Personnellement je vois de plus en plus dans la rue de jeunes et d’enfants en surcharge pondérale.

 

4- Ils mangent tous du chien

C’est une pratique très marginale et considérée comme honteuse pour la majorité des coréens. c’est en effet, un met consommé par certaines personnes âgées et qui est amené à disparaître. Il est néanmoins toujours possible d’en manger à Seoul. Le gouvernement coréen se bat pour fermer les abattoirs afin de se débarrasser de cette pratique barbare qui n’est pas bonne pour le tourisme.

 

5- Les coréens sont tous bouddhistes

La majorité des coréens (environ 60%) est athée. La première religion est le christianisme notamment le protestantisme qui s’est développé suite à la guerre de Corée. En effet, les missionnaires protestants servaient d’interprètes pour les relations entres les Etats-Unis et la Corée du Sud pendant le conflit.  Le bouddhisme n’arrive qu’en 3e position après le catholicisme.

 

6- Les coréens ne transpirent pas

Les coréens ne sont pas bioniques, ils transpirent bien mais leur transpiration ne sent pas! Ils n’utilisent donc pas de déodorant!

 

7- Les coréennes s’habillent super bien

Les françaises s’habillent définitivement mieux à mon sens. En général, nous avons un style personnel et assez sophistiqué en toutes circonstances (sauf pour rester à la maison bien entendu!). Les coréennes s’apprêtent que pour des occasions spéciales (rendez-vous amoureux, sorties etc) mais ne font pas d’effort dans la vie quotidienne. Elles peuvent aller faire leurs courses en pyjama/chaussettes/claquettes par exemple. Pour les jeunes, c’est souvent le style « femme enfant » « street wear » qui ressort, elles ont toutes le même style. J’ai personnellement des difficultés à m’habiller en Corée et me tourne généralement vers des enseignes occidentales. En revanche, je trouve que les hommes ont beaucoup plus le sens du style.

 

8- En Corée, ce n’est pas cher!

C’est une idée reçue largement diffusée sur internet. La Corée du Sud est certes une destination voyage moins chère que son voisin le Japon. En effet, vous pouvez vous restaurer à l’extérieur pour environ 6 euros, un ticket de métro coûte 1 euro, les musées sont gratuits et l’entrée des palais abordables (1.20-5 euros). Néanmoins, lorsque l’on souhaite vivre en Corée et plus précisément à Séoul, c’est loin d’être bon marché. Si vous souhaitez cuisiner, manger équilibré et varié, cela coûtent très cher. Fruits, légumes, laitages, viande… Mon budget français est triplé. De plus, les citoyens de Seoul ne bénéficient pas de forfait pour les transports en commun, nous payons donc tous chaque trajet. Les cinémas et les salles de sport sont également plus chères qu’en France. Il n’y a que le logement à Séoul (cela dépend des quartiers et de la vétusté des immeubles) qui reste plus raisonnable qu’à Paris mais nous n’avons pas de système d’APL.

 

9- La Corée du sud, un état coercitif?

De nombreux articles diffusés dans les médias français ont accusé la Corée du sud de traitement pseudo coercitif de la pandémie. Ces accusations démontrent la parfaite méconnaissance de la société sud-coréenne.

Je vous renvoie à mon post facebook:

 

10- Les hommes coréens sont romantiques

Un cliché qui colle à la peau des coréens à cause de l’image erronée véhiculée dans les dramas. En réalité, les relations amoureuses en Corée sont très codifiées. Par exemple, l’homme ne va pas forcément être romantique par nature mais se plier à ce qu’on attend de lui. Il doit tout d’abord avoir un sacré budget car lors des rendez-vous il devra payer pour sa partenaire, la traiter comme une princesse, lui dire je t’aime très vite (même s’il n’a pas de sentiment), promettre monts et merveilles au risque de se faire rejeter. Une fois la phase de séduction terminée et qu’ils ont obtenu ce qu’ils voulaient, certains deviennent de vrais goujats. Attention donc à ceux qui en font des tonnes, c’est généralement mauvais signe! A titre de comparaison, je trouve en général les hommes français plus authentiques et sincères dans les relations de couple. Un Français ne va pas essayer de jouer les faux semblants contrairement à un Coréen qui, de peur de perdre la face ne dira pas le fond de sa pensée et n’hésitera pas à « ghoster »pour rompre une relation. Et mon mari est d’ailleurs le premier à dire que les étrangères devraient faire attention aux Coréens…

 

Et vous, connaissez-vous des clichés sur la Corée?

 

3 Comments

  • Reply
    BlueOrchys
    14 juin 2020 at 17 h 27 min

    Merci pour ce bel article très clair qui nous permet de mieux comprendre la culture Coréenne.

  • Reply
    Anonyme
    16 juin 2020 at 18 h 05 min

    j ai été en Corée dans les années 90 les logement était très cher, il vivait parfois a plusieurs famille dans une mais maison est ce
    toujours le ca ?

    • Reply
      Manon
      17 juin 2020 at 1 h 11 min

      Le logement est cher mais j’ai l’impression que Seoul reste moins chère que Paris. Certaines familles vivent dans un T2 (c’était par exemple le cas pour mes voisins). Mais en général, si on a un emploi correct, il n’est pas difficile de vivre dans un bon appartement. De plus, le système de Jeonsae (une somme d’argent importante versée puis remboursée par le proprio à la fin du contrat), on peut ne pas payer de loyer (juste les intérêts bancaires).

Leave a Reply