Astuces Vivre en Corée

Guide du karaoke en Corée (noraebang)

6 mai 2018

Tout comme son voisin nippon, le karaoke (noraebang en coréen) est une institution en Corée du sud. On y va après le travail, avec ses amis, ses collègues ou en amoureux. C’est un moyen d’évacuer le stress et de se divertir.

Contrairement à la France, le noraebang est constitué de salles privatives, vous pouvez donc massacrer Whitney Houston en tout intimité.

Comment ça marche?

Au noraebang, on paie à l’heure, le tarif dépend de la période, du jour et de son emplacement. Par exemple, c’est plus cher le soir et le week end et si vous vous rendez à Hongdae. Généralement la réservation de la salle coûte entre 15 000 et 20 000 wons (15 euros) ce qui est relativement bon marché (surtout si vous vous y rendez à plusieurs).

Vous payez à l’avance, on vous attribue une salle puis vous enlevez vos chaussures. Et oui on se met à l’aise au karaoke!

Il y a des distributeurs ou des frigos où vous pouvez acheter des boissons alcoolisées ou pas^^. Généralement c’est plus cher que dans le commerce.

Dans votre salle, vous avez des canapés (ou parfois des lits mais ça c’est une autre histoire…) généralement très confortables. Choisissez bien votre noraebang car vous pouvez avoir de mauvaises surprises (karaoke détournée en salle de « rencontres », salles insalubres…), si vous voyez des cœurs sur les devantures, fuyez!

Merci à mon frère et à son ami d’avoir joué le jeu ❤

Dès que vous entrez dans la salle, il faut se dépêcher de lancer une chanson car le compteur tourne déjà. Je vous conseille d’ailleurs de préparer en amont une liste de chansons.

Vous avez à votre disposition 2 micros avec des charlottes de protection, une commande, des percussions, et des gros classeurs remplis de chansons.

Lancer une chanson?

Vous avez deux façons de lancer une chanson:

– Parcourez les classeurs et rentrez sur la commande le numéro correspondant à la chanson que vous désirez chanter puis appuyez sur 시작 (lecture).

– Recherchez directement les chansons via la télécommande, sélectionnez tout d’abord le pays (Corée, Japon, Chine, monde), recherchez par artiste ou chanson, en coréen ou anglais puis appuyer sur 시작.

Afin de ne pas perdre de temps, je vous conseille de rechercher les chansons suivantes pendant qu’une chanson est lancée. Une fois une chanson sélectionnée, appuyez sur 예약 (sauvegarder) au lieu de 시작 (lecture). Elle se lancera automatiquement après la fin de la dernière chanson.

Astuces à savoir

Il se peut que vous ayez du « service ». C’est-à-dire, on vous rajoute des minutes en plus (la dernière fois j’ai eu 40 min de bonus), généralement ils le font durant les périodes creuses (en journée) où si vous êtes très gentil(le)s^^

Pour les chansons coréennes, les paroles sont en « hangeul » (pas de romanisations). C’est d’ailleurs un très bon exercice pour les apprenants en coréen car cela entraîne à la lecture. Par contre, cela risque donc d’être très compliqué si vous ne savez pas lire le coréen. Mais vous pouvez toujours adopter la méthode yaourt!

Les chansons japonaises ne sont également pas romanisées, l’alphabet coréen est utilisé.

Cependant, vous pouvez retrouvez presque toutes les chansons anglophones du marché, quelques chansons en espagnol (généralement latino-américaines) et une seule chanson en français « non je ne regrette rien » d’Edith Piaf avec de sales fautes d’orthographe.

Après chaque chanson, on vous annonce votre « score » sur 100 ce qui est d’ailleurs une grosse blague puisque c’est un score aléatoire.

Vous pouvez sauter les intro et interludes pour gagner du temps. Il est également possible de changer le volume de la musique et du micro ainsi que la mélodie, le ton et le tempo.

Une fois l’heure passée, l’écran s’arrête automatiquement après la dernière chanson.

Concernant de bonnes adresses sur Séoul, vous pouvez vous rendre au Prince Edward Noraeban dans le quartier de Hongdae ou au Tomato Noraebang dans le quartier de Yeokgok (Bucheon).

Ça y est, vous êtes fin prêt(e)s pour profiter des joies du noraebang en Corée! Vous avez déjà eu l’occasion de vous y rendre? N’hésitez pas à nous partager votre expérience 😉

No Comments

    Leave a Reply