Commodités Vivre en Corée

Le Logement en Corée

27 juin 2018

Aujourd’hui, je m’attaque à un vaste sujet, la question du logement en Corée. En effet, le système coréen étant très différent du système français, je me devais d’en faire un article. J’ai décidé de le diviser en deux parties, cet article sera dédié au logement en Corée; sa spécificité et son fonctionnement. Je réaliserai par la suite une vidéo sur les astuces et les moyens pour trouver un logement en Corée selon votre situation.

Les différents bâtiments

Villa (빌라)

Quand on pense au mot « villa », on l’associe à une maison de luxe avec une piscine en bord de mer… La villa coréenne est beaucoup moins reluisante. En effet, une villa est un petit bâtiment qui se compose de 3 ou 4 appartements (généralement des studios). Les logements proposés dans les villas sont généralement bon marché. Elles abritent donc des étudiants ou des personnes âgées.

 

Hauts Bâtiments (아파트촌)

Les hauts bâtiments se composent de grands appartements et d’officetels. Ils sont généralement prisés des classes moyennes sud-coréennes. En effet, en plus du service de sécurité et de gardiennage, les bâtiments peuvent abriter de nombreuses commodités comme une salle de sport, une bibliothèque ou une crèche. Ils proposent également une place de parking. Les logements dans ce genre de bâtiments sont donc plus onéreux que dans les villas. Cela peut paraître surprenant pour nous français car ces « barres » d’immeubles ressemblent beaucoup à nos HLM en France.

 

Gogeub Villa (고급 빌라)

Les gogeub villas sont littéralement les villas haut de gamme. Ces immeubles se composent de quelques appartements très grands et luxueux.  Les gogeub villas sont donc destinées aux revenus élevés. Elles se situent à Gangnam et plus particulièrement dans le quartier de Cheongdam.

 

Maison

Les maisons privatives sont très rares. Elles appartiennent aux plus fortunés sur Séoul. Cependant, il est possible d’ apercevoir des maisons d’agriculteurs dans les campagnes.

 

Concernant la superficie, en Corée, on la mesure en mètre carré (m2) ou en pyeong (1 평: 3.3m2).

Les types de logement

Guesthouse (게스트하우스)

La guesthouse, c’est l’équivalent de l’auberge de jeunesse en France. Elle est généralement à destination des jeunes qui désirent se rendre en Corée pour des courts séjours. Ce mode de logement est très populaire auprès des étrangers car la guesthouse a l’avantage d’être bon marché et conviviale. Elle se compose de plusieurs chambres, de sanitaires/salle d’eau et d’une pièce à vivre avec cuisine. Vous pouvez ainsi rencontrer des jeunes de toutes nationalités et échanger avec eux. Selon le type de guesthouse, vous avez le choix entre des chambres privatives ou une place en dortoir mixte ou séparé. De plus, généralement le prix comprend le petit-déjeuner. Il faut compter 15-20 euros/nuit pour une place en dortoir et environ 40 euros pour une chambre privative avec un lit double.

 

Motel (모텔)

Le motel ou « love motel » est comme son nom l’indique à destination aux couples. Loin de la connotation péjorative que renvoie ce mot, en Corée, il est normal pour un couple (généralement jeune) de se rendre dans ce lieu car beaucoup vivent chez leur parent. Les motels sont généralement propres et pas du tout sinistres. Certains possèdent même des chambres à thème (Hello Kitty par exemple). Ces chambres se composent généralement d’un lit king size, d’un PC, d’un grande TV, d’un frigo et d’une salle de bain (douche ou baignoire selon le prix). On peut payer à la nuit ou à l’heure. Il est fréquent de voir des touristes prendre ce genre de logement car c’est très bon marché. C’est donc une bonne alternative pour les petits budgets. Une nuit coûte entre 40 000 et 50 000 wons (30-40 euros). Cependant, le week-end les tarifs augmentent. Si vous restez plus d’une nuit, vous pouvez négocier le prix.

 

Hotel (호텔)

Pour une nuit dans un hôtel style « Ibis », il faut compter le double d’un motel soit environ 100 000 wons (75 euros). Les tarifs sont donc similaires à ceux pratiqués en France. Cependant, en Corée, ce qui est intéressant, ce sont les hôtels haut de gamme voire de luxe qui sont beaucoup moins chers qu’en France. Par exemple, pour un hôtel 5 étoiles comme le Seoul Plaza Hotel, situé en plein centre de Séoul, les prix varient entre 200 000 et 300 000 wons la nuit (155-230 euros). Pour un hôtel de ce standing en France, il faut compter au moins 1 000 euros.

 

Goshiwon (고시원)

Les goshiwon sont généralement des logements à destination des personnes n’ayant pas les moyens de se payer un studio, les cautions étant trop élevées en Corée. Ce sont des chambres minuscules (moins de 9m2) avec un loyer au mois. Ce mode de logement a généralement mauvaise réputation car les cloisons sont fines, les bâtiments peuvent être parfois vieux et insalubres. A l’intérieur se trouve le strict minimum, un lit, une armoire, un bureau, une chaise et un frigo. Une cuisine et des machines à laver sont à disposition des résidents. Le prix de la location comprend la wifi, le kimchi et le riz. De nombreux étudiants choisissent ce type de logement car il n’y a pas de caution à payer ni de contrat à l’année. Il est généralement interdit d’inviter des personnes chez soi. Les prix peuvent varier selon le confort proposé (si vous souhaitez une fenêtre ou des sanitaires privatifs) et son emplacement. Ainsi, il faut compter entre 200 000 wons (160 euros) et 500 000 wons (400 euros) par mois.

 

Dortoir (기숙사)

Chaque université coréenne possède un dortoir sur leur campus destiné à leurs étudiants. Le dortoir propose plusieurs types de logements. Ce sont généralement des chambres de 2, 3 ou 4 personnes avec des sanitaires et salles d’eau dans chaque chambre. A l’intérieur, vous avez un lit, un bureau, une chaise, une armoire et un frigo à partager. Des salles de repos communes avec télévision et une laverie est à disposition des étudiants. Ce mode de logement permet de se concentrer sur ses études mais possède de nombreuses contraintes. Tout d’abord, il est interdit de faire venir quelqu’un d’extérieur au dortoir et les filles et les garçons sont séparés. De plus, il y a un couvre feu à respecter, si vous ne rentrez pas avant une certaine heure vous risquez le renvoi du dortoir. Les prix varient de 200 000 wons (160 euros) à 600 000 wons (450 euros) par mois. Si vous voulez en savoir plus sur ce genre de logement, j’en parle dans mon article sur mon expérience universitaire en Corée.

 

Hasukjib (하숙집)

L’hasukjib c’est le principe de l’hébergement chez l’habitant pour les étudiants. C’est une chambre meublée (avec ou sans sanitaires privatifs). Le logement appartient à une ajumma et le prix inclut les repas (petit-déjeuner et dîner). Généralement ce genre de logement est privilégié par les parents qui souhaitent que quelqu’un garde un œil sur leur enfant. Il y a généralement des règles strictes (similaires au dortoir en université). Il faut compter entre 400 000 wons (310 euros) et 500 000 wons (400 euros) par mois.

 

One Room (원룸)

Le one room est l’équivalent du studio chez nous. Ce logement contient un coin cuisine et une salle d’eau/sanitaires. Il peut être meublé ou non. La caution pour une one-room coûte généralement entre 5 000 000 wons (3 850 euros) et 20 000 000 wons (15 400 euros). Le prix mensuel dépend de la surface du studio, son emplacement et de la caution donnée (entre 200 000 wons: 160 euros et 1 000 000 wons: 770 euros). Les cautions moins élevée existent mais c’est généralement de la sous-location.

 

Officetel (오피스텔)

L’officetel est un concept coréen qui associe les mots « office » (bureau) et « hôtel ». C’est à la base un logement à destination de ceux qui souhaitent vivre sur leur lieu de travail. Ce sont généralement des studios qui se situent dans des grands immeubles. De nombreux sud-coréens vivent dans des officetels en guise de studio, notamment les étudiants. Le standing est plus haut que les one-room des petits immeubles (villa). En effet, les officetels possèdent entre autres un gardien, des ascenseurs et un service de sécurité. L’officetel est donc plus cher que les one-room classiques. Généralement, les prix varient entre 500 000 (385 euros) et 1 000 000 wons (770 euros)/mois + la caution.

 

Appart (아파트)

Quand les coréens utilisent le mot « appart », ils font référence aux appartements destinés aux familles. Ce sont donc de grosses surfaces (à partir de 70m2 environ). Concernant les prix, les loyers ne changent pas des one-room mais les cautions sont beaucoup plus élevées. En effet, c’est minimum 10 000 000 de wons (7 700 euros) et cela peut monter jusqu’à 500 millions de wons (390 000 euros).

Il faut ajouter qu’il y a d’autres modes de logements comme les familles d’accueil, les collocations, les jiljimbang (sauna coréen), le temple stay (séjour dans un temple bouddhiste) ou les hanok (maisons traditionnelles coréennes).

Le système de location

Wolse (월세)

Le wolse est un loyer mensuel avec généralement une grosse caution. Plus la caution est élevée, moins le loyer est cher. De nombreux sud-coréens prennent donc un emprunt à la banque afin de payer la caution et d’avoir un loyer bas. Le propriétaire doit rendre la caution à la fin du contrat de location (1 ou 2 ans). Les cautions commencent autour de 5 000 000 wons (3 850 euros) et peuvent atteindre les 500 millions de wons (385 000 euros).

 

Jeonse (전세)

Le jeonse est une grosse caution qui correspond de 50% à 80% de la valeur du bien. Le contrat dure généralement 2 ans et le propriétaire restitue la somme à la fin de celui-ci. En attendant, il place le montant afin de le faire fructifier. Certains locataires empruntent donc la somme demandée auprès des banques puis peuvent solder le prêt à la fin du contrat. Ce système est le plus intéressant sur le long terme pour les locataires.

 

J’espère que cette présentation générale du logement en Corée vous a permis de comprendre le système coréen. Je vous retrouverai donc dans un second article sur les astuces pour trouver un logement en Corée.

3 Comments

  • Reply
    Anonyme
    3 juillet 2018 at 9 h 01 min

    très intéressant merci

  • Reply
    Melba
    10 novembre 2019 at 12 h 52 min

    Merci pour ton article jadore 🙂 jaurai une question on peu loué un appt sans avoir de compte en banque coreen ou pas? Merci d’avance x)

    • Reply
      Manon
      12 novembre 2019 at 0 h 52 min

      Hello 🙂

      Oui on peut, soit on fait un virement international depuis notre compte français, soit on paie en liquide directement au propriétaire.

Leave a Reply