visa pour rester en Corée
Astuces Vivre en Corée

Quel visa pour vivre en Corée?

31 mai 2020

Lorsque l’on souhaite s’établir sur le long terme en Corée du Sud, la question du visa est centrale et cause de nombreuses préoccupations. Il y a quelques mois, j’ai lu des documents administratifs en coréen sur l’immigration afin d’acquérir du vocabulaire. J’ai pu ainsi recueillir de précieuses informations que j’ai souhaité partager avec vous. Je vais donc vous donner quelques pistes de visa pour vivre en Corée.

Attention, j’aborde ici les titres de séjour les plus attribués. Si vous avez un profil particulier (diplomate ou autre activité, conjoint d’expatrié en Corée etc…) et que vous êtes en recherche d’informations, je vous conseille de contacter l’immigration ou l’ambassade de Corée. Je ne vous parlerai pas non plus du visa F6 (mariage) car en plus de l’avoir déjà abordé, je ne le considère pas comme une option pour vivre (à tout prix…) en Corée. Si vous souhaitez une expérience de vie courte en Corée, je vous conseille le visa vacances travail (H1) ou les visas étudiants (D2,D4).

 

Les visas travail (E)

Afin d’acquérir un visa de travail en Corée, il faut trouver une entreprise ou une institution qui puisse vous sponsoriser en se portant garante auprès de l’immigration. Comme vous dépendez de celle-ci, si perdez votre travail ou que votre contrat n’est pas renouvelé, vous devez quitter le territoire coréen dans les semaines qui suivent. Selon votre contrat, le visa est à renouveler tous les 1 à 2 ans.

 

Enseignant en langues (E2)

Ce visa s’adresse aux personnes qui souhaitent enseigner leur langue maternelle. Par exemple, un français ne pourra pas enseigner l’anglais. Attention, ce visa est très spécifique et ne permet pas d’enseigner une autre matière qu’un cours de langue conversationnel. Par exemple, il y a quelques années, des enseignants canadiens sous visa E2 ont été expulsés car ils enseignaient les mathématiques en anglais… En ce qui concerne l’enseignement du français en Corée du sud, il y a peu de postes et beaucoup de demandes. Vous devez donc avoir un master de FLE et être natif. Néanmoins, si vous décrochez un contrat, ce visa est plutôt facile à obtenir.

 

Travail spécialisé (E7)

Il est à destination des personnes qualifiées dans un domaine particulier. C’est un visa général de travail dans une entreprise. Bien qu’il soit assez aisé de trouver un poste à Seoul (si vous êtes qualifié), le visa est très difficile à obtenir. En effet, il devient de plus en plus difficile de se faire sponsoriser par une entreprise en Corée. Le gouvernement voulant protéger les emplois des coréens, l’immigration bloque généralement la demande. Afin de l’obtenir, vous devez être diplômé au moins d’une licence avec expérience (mais la concurrence étant rude je vous conseille un master avec un anglais et coréen courant). L’entreprise doit prouver qu’un coréen ne peut pas réaliser votre travail et qu’elle ait assez d’employés coréens (5 coréens pour 1 étranger dans une entreprise). Même si vous rentrez dans les critères, l’immigration peut se donner le droit de refuser votre demande. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, je vous conseille d’engager un avocat coréen spécialisé dans les visas pour suivre votre dossier et d’aller à l’immigration/ambassade de Corée avec votre employeur.

 

Art et divertissement (E6)

Suite à des refus de visa E7, de nombreux étrangers se tournent vers les agences artistiques où il est plus facile d’être sponsorisé. Vous n’avez pas besoin de diplômes , il vous suffit de signer avec l’une des nombreuses agences spécialisées dans le mannequinat étranger. Attention, certaines profitent de ce visa pour des trafics de prostitution. Méfiance, donc.

 

Les visas résidents (F)

Le visa résident est l’objectif des personnes souhaitant vivre sur le long terme en Corée. Il vous donne accès à tous les postes en Corée et à une autonomie professionnelle. Vous avez également la possibilité d’ouvrir votre propre entreprise.

 

Résident temporaire (F2)

Ce visa se base sur un système de points suivant différents critères: l’âge, les diplômes, le niveau de coréen, le salaire et quelques points bonus. Il faut atteindre 80 sur 120. Pour être éligible au visa F2, il faut déjà posséder un visa: notamment ceux vus précédemment E2, E6 (attention E6-2 non éligible) ou E7 et vivre depuis au moins 1 an en Corée. Ce visa est valable de 3 à 5 ans renouvelable. Attention, depuis 2020, pour renouveler le visa F2-7, il faut à nouveau atteindre les 80 points.

 

Coréens ne possédant pas la nationalité (F4)

Ce visa est destiné aux personnes nées d’un parent coréen mais qui ne possèdent pas la nationalité. Par exemple, les coréens qui ont été adoptés par un couple d’étrangers ou ceux nés dans un autre pays. Ce visa est valable 2 ans renouvelable.

 

Résident permanent (F5)

Le précieux sésame. Ce visa vous donne accès à la résidence permanente, vous n’êtes plus dans l’angoisse du renouvellement. Vous pouvez en faire la demande selon votre cas après 3 à 5 ans sur le territoire coréen avec un visa F2 ou E7, après 2 ans avec un F4. Hormis certains profils particuliers, vous devez avoir le niveau 5 en coréen au KIIP (programme de l’immigration).

 

Voici donc un petit tour d’horizon sur vos choix de visa pour vivre en Corée. Chaque titre de séjour possède des sous-catégories selon les profils. Je vous ai donc expliqué dans les grandes lignes afin de vous exposer les options qui s’offrent à vous. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires. J’essaierai d’y répondre si possible.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply